• Kolkata

    Arrivés en Inde fraîchement, on est directement mis dans le bain puisque c'est Holi. En rejoignant le centre-ville de Calcutta, on s'aperçoit que la plupart des magasins sont fermés et qu'il y a très peu de monde dans les rues (bizarre pour la ville la plus densément peuplée d'Inde). Holi est une des fêtes majeures dans la culture hindoue, c'est la fête des couleurs et tout le monde s'asperge de poudre colorée pour célébrer le printemps. On déambule dans les rues et bien entendu, on a le droit au "happy Holiiii". En quelques minutes, nos têtes sont multicolores, mais quand même moins que certains.

    Kolkata

    Kolkata

     

    Calcutta est notre première vision de l'Inde et la ville nous paraît très énigmatique. L'architecture de type anglaise est belle mais les batiments sont complètement à l'abandon; souvent la végétation pousse même sur les façades. La grande pauvreté et la saleté sont aussi très marquantes et les corbeaux envahissent les rues. On voit souvent des enfants fouiller des tas d'ordures entre cochons, vaches et chiens errants. Bref, on se croirait vraiment dans un film.

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

     

    Malgré cela, les gens sont très souriants et nous abordent facilement pour échanger quelques mots sans vouloir pour autant nous vendre quelque chose (n'est-ce pas Vietnamiens!!). Quelques fois nous jouons avec des enfants de la rue ou discutons autour d'un chai en toute simplicité.

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

     

    Nous marchons à travers les différents quartiers et bazars de la ville. Un jour, nous allons même jusqu'au temple de Kali, à 1h30 du centre. Après une bonne heure de queue pour rentrer, nous arrivons à l'intérieur du mausolée. Le spectacle est un peu déconcertant, ça crie, ça se bouscule, ça se tape. On ressort rapidement, la peur au ventre.

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

    Kolkata

     

    En Inde, les réseaux de trains sont très développés et vu les grandes distances, ça reste le meilleur moyen de transport. Après quelques jours à Calcutta, nous prenons donc un train de nuit en classe sleeper direction Varanasi. La sleeper est très bon marché. C'est sommaire et parfois bondé mais on y dort bien et ça permet aussi de rencontrer les indiens.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :